Une commune où SECURITE redevient réalité

La sécurité des citoyens et de leurs biens est bien entendu le devoir premier des responsables politiques à tout niveau.

A la commune, c’est plus particulièrement le devoir du Bourgmestre.  Mais, il n’est pas seul à assumer cette responsabilité ; il est épaulé par le Conseil et le Collège de Police du Sud-Luxembourg (qui rassemble les communes d’Aubange, Messancy, Musson et Saint-Léger) qu’il préside en tant que Bourgmestre de la commune la plus importante.

Cette Zone de Police a une tâche difficile car elle est :

  • adossée à deux frontières
  • elle compte une densité de population très importante
  • elle compte une population étrangère en progression
  • elle dispose de moyens budgétaires fédéraux insuffisants

Un fort sentiment d’insécurité s’y est développé au cours de ces dernières années. Le cdH d’Aubange a la volonté de se battre pour permettre aux citoyens de retrouver la quiétude.

Le cdH revendique auprès du Gouvernement Fédéral le caractère transfrontalier de notre Zone de Police afin d’obtenir des moyens supplémentaires pour une sécurité optimale.
Permettre aux citoyens de retrouver un sentiment de sécurité est primordial. Cela dépend de la convergence de plusieurs facteurs :

Sécurité des personnes et des biens

NOS REALISATIONS

  • Le cdH a obtenu le vote d’un nouveau règlement communal pour la fermeture des débits de boissons à Athus. Nous renouvellerons les opérations « coup de poing »  avec la police fédérale pour le respect de toutes les législations en vigueur.
  • La commune d’Aubange a octroyé sur son budget propre 80 000 euros pour l’amélioration de la sécurité le week-end dans nos quartiers sensibles (patrouille supplémentaire). Cet effort sera maintenu !
  • Durant cette législature, nous avons initié la transformation des anciens grands bureaux de l’usine d’Athus pour en faire le futur commissariat principal de la Zone de Police.

NOS AMBITIONS

  • De nouveaux partenariats locaux de prévention seront créés avec les habitants de certains quartiers, ainsi qu’avec les commerçants. En outre, de nouveaux policiers seront formés en technique de prévention.
  • Nous soutenons et continuerons à soutenir avec force nos policiers qui, trop souvent, sont découragés devant le non aboutissement de leurs actions au niveau de la justice.
  • Nous engagerons des  gardiens de la paix pour sécuriser les sorties de classes. Ils auront aussi un rôle important de médiateur dans les quartiers afin d’améliorer les rapports humains.
  • Le bâtiment de la police, rue des Usines, sera  modernisé.
  • Accentuation de la collaboration avec les polices française et grand-ducale.
  • Etude d’implantation de caméras de surveillance dans les artères sensibles.
Sécurité routière et mobilité

Aux heures de pointes, notre situation transfrontière fait de notre commune un goulot d’étranglement du transit des navetteurs vers Luxembourg avec un trafic d’environ 15000 véhicules à la Grand-Rue et sur l’Avenue de l’Europe. La Région Wallonne  doit prendre ses responsabilités. Un contournement de nos localités est indispensable.

La future rénovation urbaine d’Athus améliorera de façon significative la mobilité.

NOS AMBITIONS

  • Nous encouragerons l’utilisation des transports publics :
    • En uniformisant les tarifs ferroviaires belgo-luxembourgeois.
    • En offrant 10 chèques SNCB une fois par an aux étudiants de l’enseignement supérieur et assimilé.
    • En créant des parkings de délestage supplémentaires à Athus.
  • Nous sécuriserons un maximum de nos voiries :
    • En étant vigilants à l’amélioration de sécurité et à la fluidification du trafic sur l’Avenue de  l’Europe (Elargissement, rond-point et by-pass vers Aubange).
    • En collaboration avec IDELUX, en étudiant  la faisabilité et la réalisation d’une aire de transit  avec parkings, sanitaires, restauration pour les poids lourds (Aire douanière autoroutière d’Aubange).
    • En instaurant une formation à la sécurité routière et au code la route dans nos écoles communales.
    • En  installant  des portiques de sécurité pour interdire le passage des poids lourds (rue Nizette et rue Cockerill).
    • En imposant des zones 30km/h dans certains quartiers résidentiels.
    • En installant des radars préventifs et répressifs supplémentaires.
    • En achevant les liaisons piétonnes le long des rivières.
    • En sécurisant certains chemins ruraux (rue de l’Abîme …).
    • En créant un parking pour les occupations de la « Stuff » à Guerlange.
    • En implantant des dispositifs ralentisseurs diversifiés à l’entrée des villages.
    • En modifiant la réglementation « Zone bleue » à Athus (Cartes « riverains »).
Sécurité civile

Durant cette législature,  le plan d’urgence communal a été approuvé par Monsieur le Gouverneur. Il permettra de faire face à toutes les situations de crise importante. Le cdH a été un acteur essentiel de sa rédaction. Il faut donner maintenant  à ce plan des moyens d’action  accrus.

NOS AMBITIONS

  • Agrandissement de l’arsenal des pompiers à Athus qui doit rester centre régional dans le cadre de la réforme des services de secours et de la zone provinciale unique.
  • Lutte contre les inondations à Halanzy  avec création d’un bassin d’orage à la rue du Pont et modernisation de l’égouttage dans le centre. Idem à Athus (rue des Usines).
  • Engagement de deux pompiers professionnels supplémentaires.
  • Organisation d’exercices d’évacuation réguliers dans nos bâtiments communaux (écoles, administration communale, crèches, …).
  • Participation active  au comité de vigilance de la centrale nucléaire de Cattenom (A moins de 35 km de notre commune chez nos voisins français).

Laisser un commentaire